LES NOUVEAUTÉS

PARCELLE À VENDRE

De Arian Samba

PARUTION LE 15 JUILLET 2022

République du Congo. Elisabeth débarque à Brazzaville avec Ngô, son compagnon d’origine congolaise. Elisabeth est paléontologue et rêve de suivre les traces du dernier dinosaure d’Afrique : le Mokélé-mbembé. Elle pousse son mari à acheter une parcelle dans la capitale pour y construire un pied-à-terre, et lui permettre de mener ses recherches. Le couple acquiert rapidement le terrain idéal au bord du fleuve et se lance aussitôt dans les travaux. Tous les deux ne le savent pas encore… mais à partir de ce moment-là, une série de péripéties va les entraîner dans une situation chaotique et invraisemblable…

À travers cette fiction tragi-comique, Arian Samba use d’une ironie grinçante pour dénoncer les vices cachés du marché foncier. Un fléau qui sous-tend les mœurs de la société brazzavilloise contemporaine où le gangstérisme est légion et où la loi a toutes les peines du monde à se faire entendre…

Arian Samba est franco-congolais. Diplômé en sciences de gestion et d’économie, acteur associatif dans l’entreprenariat, il dirige un groupe au sein de la distribution du livre. Son premier ouvrage, L’immigré noir français, est paru en 2013.

LE GOÛT ÂCRE DE LA RHUBARBE

De Kurt Jais-Nielsen

PARUTION LE 2 JUILLET 2022

Qui va sauver Throttie, la jeune nonne tourmentée qui fait son jogging la nuit dans les bois qui entourent son monastère ? La mère supérieure ? Pedro Rappa, le curé tatoué des bidonvilles ? Ou Zermelo, l’étrange pensionnaire de L’Eau Vive, l’institut psychiatrique voisin ?

Dans l’intervalle, parmi les naufragés de l’asile où le loufoque le dispute au sordide, un mystérieux assassin sévit, tandis qu’un petit groupe d’aliénés imagine l’invraisemblable cyber hold-up d’une vénérable institution… Au fil de l’enquête, tous sont rattrapés par les fantômes du passé.

Kurt Jais-Nielsen n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir emmené ses lecteurs au Rwanda avec Ils ont abattu les grands arbres, il déroule le fil de cette intrigue au goût âcre de la rhubarbe en milieu clos, entre asile et monastère. Un polar dans le cadre d’un confinement d’un autre genre.

AU CRÉPUSCULE DU RÊVE

De Alphonse Chardin N’kala

PARUTION LE 12 MAI 2022

Pour échapper à la menace de mort de ses deux cousins, Ginh Mangana doit quitter son village natal pour se réfugier dans la ville capitale qu’il découvre pour la première fois. Un parcours initiatique saupoudré d’extraits de chansons de rumba congolaise.

Passionné par la culture musicale du Congo, Alphonse Chardin N’kala rythme cette aventure citadine en évoquant les plus grands, des Bantous de la capitale à Fally Ipupa, pour traduire les états d’âme des personnages qui habitent son roman. Au fur et à mesure, Gihn Mangana découvre les noirceurs insoupçonnées de la capitale tant vantée…

Après Ce Foutoir est Pourtant mon Pays et La Douce-Amère, Alphonse Chardin N’kala continue à parcourir inlassablement les méandres de la société africaine. Un roman qui se lit et se chante sous les accords de la rumba congolaise.

LES MARGINAUX

De Rodolsy Rony Makosso

PARUTION LE 12 MAI 2022

“Muana N’soni” signifie “enfant de la honte”. Muana N’soni n’a jamais compris la raison de porter un tel nom. Cependant, il refuse de croire à la fatalité ou au mauvais sort. Aussi lorsqu’il perd sa mère, il décide de quitter le foyer familial où sa marâtre le maltraite sous l’œil indifférent de son père. Du jour au lendemain, le jeune garçon se retrouve dans la rue, confronté à la violence des bandes rivales qui sévissent dans les quartiers de Pointe-Noire. Des enfants et adolescents abandonnés comme lui… Muana est plein de courage et de détermination. Réussira-t-il à affronter les épreuves et prendre son destin en main ?

Rodolsy Rony Makosso s’inspire ici des faits divers de cette jeunesse congolaise “enfermée dehors” sans soutien ni repères. Il démontre par ailleurs que la rue peut aussi devenir une terre d’accueil et de rédemption. Un roman sensible qui souligne la force et la rage de vivre de ces enfants qui vivent en marge de la société.

 

Le jury de l’organisation des Nouveaux Droits de l’Homme a décidé d’attribuer le Prix littéraire des Droits de l’Homme 2021 à titre étranger à “Carrefour des veuves” de Monique Ilboudo.

LA PREMIÈRE ÉDITION DU SALON DU LIVRE AFRICAIN À PARIS DU 24 AU 26 SEPTEMBRE 2021 DANS LA MAIRIE DU 6ÈME ARRONDISSEMENT

De gauche à droite : Doris Kélanou (Les Aubes Brumeuses), Marien Fauney Ngombé (Tant que l’équateur passera par Penda), Kurt Jais-Nielsen (Ils ont abattu les grands arbres), Fanny Campan (Sangs Mêlés), et Monique Ilboudo (Carrefour des veuves).

“Carrefour des Veuves”
Finaliste du prix Orange du livre en Afrique
Programmation de l’Institut Français au Congo

Nous contacter : 

Tel : (+242) 05 550 21 47  –  Cell : (+33) 06 81 34 21 84

Envoyez-nous un mail