LES NOUVEAUTÉS

MWANA OKWÈMET, LE FÉTICHE ET LE DESTIN

De François Ondai Akiera

À PARAÎTRE LE 20 AVRIL 2022

À Bèlet, au pays de l’Alima, les augures sont favorables : Lembo’o accouchera d’une fille qui vivra cent ans ! L’enfant naît sous la protection d’Okwèmet, un redoutable fétiche. Elle sera Mwana Okwèmet, l’enfant du fétiche. Avec la naissance de sa fille, Lembo’o espère avoir déjoué le sort qui s’acharnait sur sa maison. Mais l’adversité guette… Les colons français ne sont pas loin. Happée par le tourbillon de l’Histoire, Mwana Okwèmet traverse le siècle sous le sceau de la prophétie et la protection du fétiche. À travers son destin romanesque se dessinent l’effondrement de la société mbochie, le joug de la colonisation avec les travaux forcés, les miliciens-cerbères, le goulag Congo-Océan…

François Ondai Akiera nous offre ici une fresque historique émaillée de conquêtes et de résistances, colorée par une galerie de personnages époustouflante. Mais, comme le souligne Boniface Mongo Mboussa dans sa préface, l’auteur ne tombe jamais dans la caricature. Sans ignorer la violence du colon, il met en exergue les contradictions d’une société esclavagiste africaine à l’entrée du 20ème siècle.

Journaliste et essayiste, François Ondai Akiera prouve avec Mwana Okwèmet, le fétiche et le destin, qu’il est aussi un conteur captivant.

L’ULTIME COMBAT DE GUY-BRICE PARFAIT KOLÉLAS

De Dany Bitsindou

PARUTION LE 21 MARS 2021

En cet instant, seuls Dieu et les mânes des ancêtres nous donnent des forces pour affronter l’ultime épreuve de la vie – la finitude de l’être…

Parce que, par tes mots, sur ton lit de mort, Président, je semblais comprendre que c’étaient les derniers rugissements du « fils de lion » comme tu aimais te définir.

L’ultime combat est celui mené par Guy-Brice Parfait Kolélas, homme politique congolais, décédé brutalement en 2021.

Originaire du Congo-Brazzaville, Dany Bitsindou, agent des caisses de la sécurité sociale, a milité au parti socialiste plusieurs années avant de rejoindre Guy-Brice Parfait Kolélas dans son combat pour la démocratie. Membre de l’Union des Démocrates Humanistes-YUKI, Dany Bitsindou rend un vibrant hommage à son mentor en délivrant son dernier message d’amour du Congo et de son peuple.

Note de l’éditrice : je rappelle que nous ne sommes pas une maison militante mais engagée, que notre bannière est celle de la liberté et du respect des droits de l’homme. Par conséquent, parmi nos diverses publications, certains de nos choix éditoriaux sont motivés par le devoir de transmettre l’expression de ceux et celles qui apportent un éclairage à l’Histoire d’hier et d’aujourd’hui, qui témoignent, évoquent et dénoncent la violence sous toutes ses formes.

 

Le jury de l’organisation des Nouveaux Droits de l’Homme a décidé d’attribuer le Prix littéraire des Droits de l’Homme 2021 à titre étranger à “Carrefour des veuves” de Monique Ilboudo.

“TANT QUE L’ÉQUATEUR PASSERA PAR PENDA”

De Marien Fauney Ngombé 

PARUTION LE 25 SEPTEMBRE 2021

Dans un pays d’Afrique subsaharienne, le vent de la démocratie souffle sur les braises d’une guerre civile qui a divisé le pays.

Le fils du colonel Obamba, ancienne figure du régime déchu, doit composer avec les nouveaux maîtres du pays. Dans le quartier Viens chercher bonheur, chacun essaie de survivre à force d’audace et d’imagination…

“Deviens ce que tu es quand tu l’auras trouvé… ” résume le parcours du narrateur sur fond de trahison, de poursuite des honneurs perdus et d’immersion dans l’Afrique des traditions ancestrales.

Ecrivain congolais, Marien Fauney Ngombé est très engagé dans la promotion de la culture africaine.

LA PREMIÈRE ÉDITION DU SALON DU LIVRE AFRICAIN À PARIS DU 24 AU 26 SEPTEMBRE 2021 DANS LA MAIRIE DU 6ÈME ARRONDISSEMENT

De gauche à droite : Doris Kélanou (Les Aubes Brumeuses), Marien Fauney Ngombé (Tant que l’équateur passera par Penda), Kurt Jais-Nielsen (Ils ont abattu les grands arbres), Fanny Campan (Sangs Mêlés), et Monique Ilboudo (Carrefour des veuves).

“Carrefour des Veuves”
Finaliste du prix Orange du livre en Afrique
Programmation de l’Institut Français au Congo

Nous contacter : 

Tel : (+242) 05 550 21 47  –  Cell : (+33) 06 81 34 21 84

Envoyez-nous un mail